Offre de stage de Master 2 dans l'équipe Régulation Spatio-temporelle de la Transcription et de la Réparation.

Caractérisation des mécanismes sous-jacents aux variations d’activité du récepteur des œstrogènes (ESR1) au cours du cycle cellulaire.

L’œstradiol (E2) est une hormone requise pour le développement, différenciation et fonctionnement des tissus reproducteurs chez la femme. Cependant l’E2 favorise également la prolifération cellulaire et a des influences délétères les cancers du sein et de l’endomètre. Paradoxalement, le maintien du contrôle œstrogénique est un facteur favorable : les tumeurs exprimant le récepteur (ESR1) de cette hormone sont généralement plus différenciées, formant rarement des métastases.

Nos données récentes indiquent que la nature et la fonction des gènes régulés par ESR1 varient selon ce que les cellules prolifèrent ou non, constituant une possible explication de ce paradoxe. L’objectif du stage sera de caractériser les mécanismes sous-jacents en suivant les variations d’activités de protéines ESR1 mutées pour certaines fonctions dans des cellules mammaires à différentes phase de leur cycle. Ces variations seront caractérisées par des approches biochimiques (ChIP, RT-PCR, IF, IP, Western blots…).

Contact : Raphaël Métivier - raphael [dot] metivieratuniv-rennes1 [dot] fr