Caractérisation d’un nouveau modèle organoïde pour l’étude du développement et des pathologies du cristallin

 

Le cristallin est l'organe qui focalise la lumière sur la rétine, créant ainsi une image claire. La cataracte, l'opacification du cristallin, est la principale cause de cécité dans le monde. Bien qu'efficace, la chirurgie de la cataracte est coûteuse et peut entraîner des complications. Afin d'identifier des traitements alternatifs, il est impératif de développer des modèles biologiques pertinents pour l'étude du cristallin et le criblage de médicaments. Ces dernières années, la biologie et la médecine ont connu une révolution avec l'avènement de cultures tridimensionnelles (3D) particulières appelées organoïdes. Il s'agit de modèles cellulaires in vitro qui imitent plusieurs aspects de la structure et de la fonction de l'organe correspondant.

 

Nous démontrons ici qu'en cultivant des cellules épithéliales du cristallin de souris dans des conditions de culture 3D définies, il est possible de générer des organoïdes qui présentent des propriétés optiques et récapitulent de nombreux aspects de l'organisation et de la biologie du cristallin. Ces organoïdes peuvent être produits rapidement et en grande quantité. Nos travaux démontrent également que ces organoïdes de cristallin présentent une expression spatio-temporelle des gènes clés du cristallin. En outre, ces organoïdes de cristallin se prêtent à l'induction d'opacités d'origine chimique ou génétique, et peuvent donc imiter les cataractes.

 

En résumé, ce modèle d'organoïde de cristallin représente un nouvel outil convaincant pour faire progresser la compréhension de la biologie et de la pathologie du cristallin et peut être utilisé à l'avenir pour le criblage rapide de composés visant à prévenir et/ou à traiter les cataractes.


Equipe Expression Génétique et Développement - Cells . 2023 Oct 18;12(20):2478. doi: 10.3390/cells12202478.